Quand nous stérilisons une chienne et une chatte, nous sauvons des dizaines d'animaux de la misère

LES BOEUFS TIRANTS

Même si la plus grande partie de la canne à sucre est désormais transportée par camions ou tracteurs avec remorques, il existe encore des attelages de boeufs. Certes ces animaux travaillent mais sont souvent traités correctement. Mais il existe des concours de boeufs (en fait ce sont des taureaux) attelés au joug et qui ont lieu presque chaque week-end de décembre à mai. Concours de labours, mais aussi de traction.

Ce sont les boeufs tirants

Regardez une épreuve de boeufs-tirants, ça vous donnera une idée..Clic sur cette ligne.

Les coups de fouets, limités par le réglement à 12, pleuvent durant les concours (et sans limitation durant les entrainements !).

Ils sont menés depuis la charette par des cordes reliées aux boucles mises dans les naseaux (ici l'homme est descendu car il s'agit d'un concours de traction).

Les "boucles" sont en fil de fer

Et il arrive que les naseaux soient déchirés !


LES JEUNES S'HABITUENT TOT A LA VIOLENCE

Pour imiter les grands, ils attellent des cabrits (boucs) et organisent des concours à l'imitation des boeufs-tirants.

Les coups de fouet sont limités à 6, mais ils sont costauds les ados et ne ménagent pas leur force.

Imitation simpliste des attelages de boeufs, les cabrits ont un genre de joug et une ficelle étrangleuse avec laquelle ils sont sensés tirer une charette en haut d'une côte très abrupte.

Une succession de brutalités

Boucles blessantes







Fouet






Fouet








Au bout de la corde, c'est les nez !








Avec cet enrenement, le boeuf ne peut pas lever la tête pour échapper à la trcation des rênes sur son nez







Tombé dans la boue sous les coups








Bétaillères !